Ce que de Gaulle disait du Liban…

Charles de Gaulle

Image via Wikipedia

Opinions

18/06/2010

Un lecteur, M. Bahjat Rizk, nous fait parvenir des extraits d’adresses à propos du Liban prononcés par le général de Gaulle à diverses étapes de sa vie. Alors que vient de s’achever la visite à Paris du patriarche Sfeir et que la France se souvient aujourd’hui de l’Appel du 18 Juin, nous avons jugé utile de les rappeler à ceux des Libanais que les développements de la conjoncture actuelle pourraient avoir déroutés.


Voici pour commencer des extraits du discours du commandant de Gaulle à l’adresse de la jeunesse libanaise, prononcé à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, le 3 juillet 1931 :
« L’hellénisme, la force romaine, la diffusion du christianisme, l’ordre classique, la Révolution française, l’impérialisme récent, l’évolution sociale d’aujourd’hui n’ont pas tenu seulement aux circonstances. Ces grands mouvements n’eussent pas été possibles sans une flamme partout répandue : la passion pour un idéal. »
« Oui, le dévouement au bien commun, voilà ce qui est nécessaire, puisque le moment est venu de rebâtir. Et justement, pour vous, jeunesse libanaise, ce grand devoir prend un sens immédiat et impérieux ; car c’est une patrie que vous avez à faire. Sur ce sol merveilleux et pétri d’histoire, appuyés au rempart de vos montagnes, liés par la mer aux activités de l’Occident, aidés par la sagesse et par la force de la France, il vous appartient de construire un État. Non point seulement d’en partager les fonctions, d’en exercer les attributs, mais bien de lui donner cette vie propre, cette force intérieure, sans lesquelles il n’y a que des institutions vides. Il vous faudra créer et nourrir un esprit public, c’est-à-dire la subordination volontaire de chacun à l’intérêt général, condition sine qua non de l’autorité des gouvernants, de la vraie justice dans les prétoires, de l’ordre dans les rues, de la conscience des fonctionnaires. Point d’État sans sacrifices : d’ailleurs, c’est bien de sacrifices qu’en est sorti celui du Liban. »
« Oui, la jeunesse libanaise qui sortira d’ici sera bien préparée à la tâche nationale. Marchant sur les traces de ses aînés, parmi lesquels nous saluerons avant tout le président de la République libanaise, résolue à la discipline et au désintéressement, liée à la France par toutes les voies de l’esprit et du cœur, cette élite sera le ferment d’un peuple chargé, dorénavant, des lourds devoirs de la liberté. »

De Gaulle avait déclaré le 27 juillet 1941, le lendemain de son arrivée à Beyrouth :
« Si nous sommes heureux de prendre de nouveau, depuis hier, contact avec le Liban, c’est d’abord, évidemment, parce que dans tout cœur de Français digne de ce nom, je puis dire que le nom seul du Liban fait remuer quelque chose de très particulier, et j’ajoute que c’est d’autant plus justifié que les Libanais, libres et fiers, ont été le seul peuple dans l’histoire du monde, à travers les siècles, quels qu’aient été les péripéties, les malheurs, les bonheurs, les destins, le seul peuple dont jamais le cœur n’a cessé de battre au rythme du cœur de la France… »


Dans les années 60, à l’ancien ambassadeur Philippe Takla :
« Les liens entre la France et le Liban s’illustrent par leur solidité et leur sincérité. Si la France est investie d’une mission en Orient, le Liban est, de son côté, investi d’une mission en Europe. C’est pourquoi, il importe à nos deux pays de demeurer en accord, solidaires, non seulement sur les questions d’ordre pratique, mais également sur les questions politiques. Cette coopération peut aider à restaurer la paix dans la région où se trouve le Liban et contribuer ainsi à la paix dans le monde. »


Et enfin, ces propos tenus à Camille Aboussouan :
« Tant que je serai aux affaires, je ne permettrai pas que l’on nuise au Liban. C’est le seul lieu du monde où islam et chrétienté ont réussi une convivialité que ses institutions politiques favorisent. Pour l’avenir des rapports des civilisations en Méditerranée, c’est un précédent exemplaire précieux. »

Publicités
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s