Le navire-librairie Logos Hope a accosté hier au port pour « promouvoir la connaissance »

Par Margaux BERGEY | 10/12/2010, L’Orient Le Jour
Le navire-librairie au port de Beyrouth.Le navire-librairie au port de Beyrouth.
Échanges Le Logos Hope a accosté au port de Beyrouth hier et restera à quai jusqu’au 24 décembre. Le bateau est ouvert à tous depuis ce matin, et des événements pour les enfants et la famille vont être organisés à bord.

Le grand ferry blanc Logos Hope, véritable librairie flottante ouverte au public, est à quai depuis hier. À son bord, 400 volontaires venant de 45 pays se tiennent prêts à accueillir les visiteurs curieux de découvrir cet espace flottant multiculturel. Le Logos Hope appartient à GBA Ships, une organisation non gouvernementale basée en Allemagne qui promeut la connaissance, les échanges culturels et « partage de l’espoir » avec les populations du monde entier, comme nous l’explique Ruben, volontaire français responsable de la communication à bord. « Connaissance, aide et espoir » sont les trois piliers de l’association.
Le navire reste à Beyrouth jusqu’au 24 décembre. Tout le monde peut monter à bord pour flâner dans la grande librairie. Un des buts de l’association est de promouvoir la connaissance : un large choix de livres est proposé, en anglais, en français et en arabe. On y trouve des dictionnaires, des livres de cuisine, des livres pour enfants, ou encore des ouvrages traitant de sciences, de philosophie et d’économie. Les prix sont modestes, afin que le plus grand nombre puisse en profiter. De plus, des maisons d’édition locales donnent des manuels scolaires qui sont ensuite redistribués dans des écoles, des bibliothèques ou des universités dans le besoin.
Des événements culturels et des spectacles sont organisés à bord, à destination des familles et des enfants. Le 19 décembre aura lieu le « Family Fun Day », de 15h30 à 20h30 : des activités ludiques, des jeux et des stands de maquillage seront proposés. Les enfants pourront visiter le bateau et voir la salle des machines et les cuisines. Et si vous souhaitez en savoir plus sur des pays comme la Corée, Singapour ou encore l’Afrique du Sud, vous aurez l’opportunité de discuter avec des volontaires du monde entier.
Le premier navire de l’association a été mis à flots il y a 48 ans. Depuis, à chaque escale, les volontaires partent à la rencontre des populations locales. À Beyrouth, des membres de l’équipage vont aller visiter des écoles afin de mieux connaître la culture libanaise et discuteront avec les élèves de leurs pays d’origine.
Publicités
Cet article, publié dans Événements culturels, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s