Clôture du Festival du cinéma européen à Beyrouth

07/12/2010
L’ambassadeur Patrick Laurent remettant son prix à Karim Ghorayeb. Photo Houssam McheimechL’ambassadeur Patrick Laurent remettant son prix à Karim Ghorayeb. Photo Houssam Mcheimech
À l’occasion de la clôture du 17e Festival du cinéma européen, le chef de la Délégation de l’Union européenne au Liban, l’ambassadeur Patrick Laurent, a remis, dimanche, le prix du meilleur court-métrage d’étudiants libanais.
Entouré du jury : Farid Majari, directeur du Goethe Institut ; Camille Volovitch, chargée de mission cinéma à la Mission culturelle française ; Fatmé Masri, chargée de programme au British Council ; Sana Khoury, journaliste à al-Akhbar et Roy Dib de l’Association Metropolis, et devant un parterre de parents et d’amis, Patrick Laurent a nommé les lauréats : Jessy Moussallem, diplômée de l’Académie libanaise des beaux-arts (ALBA), pour son court-métrage Les aiguilles et à Karim Ghorayeb, diplômé de l’Iesav de l’Université Saint-Joseph, pour son court-métrage Tom. Jessy Moussallem sera invitée au Festival international du court-métrage à Clermont-Ferrand en France en 2011, tandis que Ghorayeb sera invité au Festival international du court-métrage à Oberhausen, en Allemagne, en 2011.
Cette édition était particulièrement riche, a précisé Laurent : 21 courts-métrages, présentés par 7 écoles libanaises d’audiovisuel, étaient au programme du Festival du cinéma européen. Ceux-là ont côtoyé les longs-métrages européens.
L’ambassadeur Patrick Laurent a également remis le Prix du meilleur scénario, dans le cadre de l’événement « Beyrouth tout court » organisé par l’Association Métropolis en marge du Festival du cinéma européen, à Odette Makhlouf pour le scénario de son court-métrage Le Mur. Une mention spéciale a été accordée à Jamal Malaeb pour le scénario de son court métrage Nissan Vannette. Un prix a également été octroyé par VTR Beirut à Fadi Baqi pour la postproduction de son scénario Water. « Beyrouth tout court » est un atelier consacré au court-métrage, organisé par l’Association Métropolis, ayant pour objectif d’aider les jeunes réalisateurs libanais à développer leurs scénarios afin de les défendre devant un jury (pitching).
Source: L’Orient Le Jour
Publicités
Cet article, publié dans Événements culturels, Cinéma, Prix, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s