Une mosaïque d’animations autour du livre et du Liban

Publié le mardi 02 mars 2010 à 10H33, par Jessica CHAINE

Les rencontres organisées par la Médiathèque débutent aujourd’hui

Jihad Darwiche sera demain à la Médiathèque et passionnera petits  et grands avec ses

Jihad Darwiche sera demain à la Médiathèque et passionnera petits et grands avec ses « Contes de sagesse et d’Orient ».

C’est d’une part parce que Beyrouth a été sacrée capitale mondiale du livre en 2009 et d’autre part parce que la ville de Digne est jumelée avec Douma que « Liban Mosaïque » est né. L’idée est de rassembler le plus grand nombre autour de la culture libanaise, durant une semaine. « Le but est de mettre un coup de projecteur sur ce pays, ses écrivains et ses artistes, explique Marlène Camilleri, directrice de la Médiathèque intercommunale des Trois-Vallées. Beaucoup d’écrivains et de bibliothécaires se sont rendus à Beyrouth et c’était l’occasion de tisser des liens ».

C’est ainsi que, grâce à un travail qui a duré un an, petits et grands, passionnés et curieux, lecteurs et cinéphiles, pourront découvrir le Liban grâce au travail des employés de la Médiathèque et de ses partenaires.

Zeina Abirached, une jeune Libanaise de 29ans, sera l’invitée d’honneur de ces rencontres. Écrivaine, elle a suivi l’école des Beaux-arts avant de travailler et de publier plusieurs bande dessinées dont le thème principal est Beyrouth sous les bombes. Exclusivement en noir et blanc, ses dessins retracent son quotidien d’enfant qui grandi dans une ville en guerre. Durant trois jours, elle ira à la rencontre des lecteurs mais également des étudiants des Beaux-Arts et des élèves d’une classe de 5e du collège Borrely.

Pour les plus jeunes, le temps fort se déroulera mercredi, avec la venue de Jihad Darwiche. Ce conteur Libanais sera présent pour raconter des histoires d’Orient. En fin de journée, ce sont des « Récits de vie en temps de guerre » qu’il prendra le temps de conter et raconter, toujours à la Médiathèque.

De nombreux films seront également projetés en fin de semaine, à la fois au CinéToile et au Centre René-Char. Ils seront pour la plupart suivis de débats sur la vie au Liban. Enfin, c’est avec une exposition de photographies « Frac » de Monique Deregibus que se terminera, jeudi 11mars, « Liban Mosaïque ». La photographe, qui a ramené de son séjour au Liban de magnifiques et poignants clichés sera présente à 18h 30, à la Médiathèque.

Publicités
Cet article, publié dans Articles, Beyrouth, Capitale Mondiale du Livre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s